Gestion du temps, organisation, finances… l’envie de quitter le confort du salariat et de sauter le pas de l’indépendance vous chatouille, mais vous ne savez pas si vous êtes vraiment fait pour ça ? Évaluez votre capacité à travailler en freelance ou devenir entrepreneur avec ce test plein de piquant !

Question 1 : Lorsqu’en janvier, votre copine Marine vous explique qu’elle a déjà organisé son circuit de vacances du mois d’août, vous

# Hyperventilez : il faut laisser de la place à l’imprévu, que diable !
° La félicitez : que c’est agréable de ne plus avoir de questions à se poser.
+ Vous demandez s’il ne serait pas temps d’organiser vos vacances de février…

Question 2 : Coup dur, votre client Ducassepied vous a retoqué votre propale sur laquelle vous avez bossé d’arrache-pied ces dernières semaines. Pour vous remonter le moral, vous

° Organisez un déj avec vos copains d’open space, rien de tel qu’une bonne séance de lapidation collective des clients casse-pieds.
# Reliftez illico votre proposition pour l’envoyer à votre client Ducassetroispattesàuncanard, qui lui, a bon goût.
+ Vous remettez en question pour comprendre ce que vous avez loupé dans son brief.

Question 3 : Niveau carnet d’adresses, le vôtre ressemble

+ À un joyeux mélange d’anciens collègues, de copains de lycée et d’amis d’amis.
# Au Rolodex de Jacques Séguéla.
° À la page Intranet de votre société.

Question 4 : Les jours où vous êtes en télétravail

# À huit heures du mat’, vous êtes déjà en train de répondre à vos mails pour pouvoir vous plonger ensuite au calme dans votre sujet de fond du moment.

+ Vous organisez la journée en fonction de vos impératifs pro… et persos, tant qu’à faire, si vous pouvez passer au pressing entre deux conf call, pourquoi se priver ?

° Vous traînez en pyjama jusqu’à 11h, en coupant la webcam de votre ordi pro, et déclarez être en rendez-vous à partir de 16h30 pour aller faire du sport tranquille (promis, on ne le dira pas à votre boss)

Question 5 : Votre relation avec votre banquier est

+ À géométrie variable, mais vous progressez !
# Harmonieuse : le découvert, c’est pas trop votre truc, vous savez anticiper.
° Pleine de hauts et de bas (surtout au moment de Noël et des vacances d’été).

Question 6 : Lorsque vous avez de la paperasse administrative à faire, vous vous la jouez plutôt

# Miss Moneypenny, toujours parfaitement à jour dans ses dossiers.
° Thomas Thévenoud, dont vous partagez la phobie administrative.
+ Bridget Jones : pourquoi faire aujourd’hui ce que l’on peut remettre à demain ?

Question 7 : Quand vous devez vous présenter et expliquer votre parcours, vous êtes

+ Timide : vous rougissez et n’osez pas vraiment mettre en valeur votre apport.

° Embrouillé : difficile pour vous de résumer des projets qui vous ont absorbé, vous éprouvez le besoin de rentrer dans les détails.
# À l’aise : vous adorez pitcher les projets qui vous ont passionné.

Question 8 : Pour l’anniversaire de votre copain Fred, vous avez pris en main le sujet du cadeau. Certains vous ont fait des promesses de dons par mail et se font tirer l’oreille pour vous envoyer leur contribution. Vous :

# Leur renvoyez le lien de la cagnotte tous les deux jours en disant « Zut, je n’ai toujours pas eu ton virement, peut-être que mon précédent mail n’était pas passé ? »
+ Abordez le sujet subtilement en leur demandant s’ils ont finalement prévu un autre cadeau de leur côté.
° Tremblez à l’idée de leur réclamer cette somme, et préférez parfois payer de votre poche plutôt que de provoquer un esclandre.

Question 9 : De manière plus générale, quand on parle d’argent autour de vous :

° Détournez aussitôt la conversation, c’est un sujet qui ne regarde personne.

# En parlez librement, c’est quand même le nerf de la guerre, non ?
+ Préférez recourir aux approximations et abréviations plutôt que de parler frontalement des chiffres.

Question 10 : Au sujet de votre cadre de travail, à quoi accordez-vous de l’importance ?

° Vous aimez personnaliser votre bureau, avec des photos et objets qui vous sont chers.
+ Vous aimez expérimenter des ambiances différentes.
# Tant qu’il y a une connexion wifi, tout vous va.

Question 11 : Lorsque vous discutez avec votre ami Arnaud, indépendant depuis des années, vous

# Enviez sa liberté de mouvement et sa flexibilité.
° Flippez pour lui quand il vous parle d’acheter un appartement plus grand.
+ Remarquez qu’il semble fier de ses réalisations.

Question 12 : Quand votre boss vous demande de lui envoyer un compte-rendu de vos avancées sur le projet Ducassepied, vous

° Lui rédigez un mail détaillé avec les prochains « Pour action ».
+ Soupirez : ras-le-bol de ces process qui vous font perdre du temps.
# Y pensez… et puis vous oubliez.

À vos calculettes ! Comptez le nombre de #, + et ° que vous avez récoltés, et reportez-vous au profil correspondant.

Vous avez une majorité de # : vous êtes un entrepreneur qui s’ignore

À la lecture de vos résultats, on a envie de vous dire : mais qu’est-ce que vous attendez pour sauter le pas ? Capable de rebondir, organisé et doté d’un bon réseau, la vie de freelance ou de chef d’entreprise vous tend les bras. Vous pourrez y exprimer pleinement votre indépendance d’esprit, et récolter les fruits de votre travail rigoureux. C’est le bon moment d’explorer vos passions et centres d’intérêts afin de déterminer votre future voie professionnelle. Et si vous vous demandez comment choisir votre futur associé, on vous donne les bonnes recettes ici !

Vous avez une majorité de ° : vous êtes un salarié modèle

Vous le saviez sans doute déjà, mais la précarité de la vie de travailleur indépendant ne vous excite pas des masses. Cette liberté supposée des freelances rime plutôt pour vous avec crainte du lendemain et solitude au quotidien. Vous avez besoin d’un cadre clair pour vous épanouir, de projets à long terme et de vous inscrire dans une dynamique collective. Votre entreprise a de la chance de vous compter dans ses rangs ! L’envie de faire souffler un vent de nouveauté vous chatouille quand même ? Avez-vous pensé à la mobilité interne ? On vous fait le topo ici !

 

Vous avez une majorité de + : vous êtes au milieu du gué

Votre quotidien de salarié vous pèse, vous avez des envies de liberté, de flexibilité, de légèreté dans l’organisation. Le reporting vous fatigue, et vous n’êtes pas toujours en phase avec les décisions de votre hiérarchie. Mais vous ne voyez pas encore bien comment sauter le pas. Peut-être est-ce le bon moment pour entamer un coaching ou un bilan de compétences qui vous permettra d’y voir plus clair sur vos aspirations plus profondes et vos savoir-faire transférables dans une autre activité ? Et en attendant de faire le grand saut, pourquoi ne pas expérimenter le télétravail dans un espace de coworking ? C’est une bonne occasion de rencontrer des indépendants qui partageront avec vous leur expérience ! Jetez donc un œil au Pass Journée proposé par Nextdoor.

 


Article rédigé par Clémentine Garnier pour

Nextdoor, Business Humanizer