La vie privée a toujours fait partie intégrante du monde professionnel

Dans les années 80, les salariés se retrouvaient autour de la machine à café pour discuter de la santé du petit dernier, des cours de gym de la cadette ou de la scolarité des ados… Si tant est qu’ils n’étaient pas tabous, y compris chez les businesswomen.

Depuis, les femmes montent en grade et les inégalités hommes-femmes semblent peu à peu se dissiper. Avec l’aide du Gouvernement, les crèches d’entreprise se sont multipliées en partie chez les entreprises cotées en Bourse. Et parmi les dernières pistes évoquées : la libération de quelques jours – payés – par an pour les salariés élus dans l’école de leurs enfants afin de leur permettre de mieux remplir leur mandat.

 

Alors pourquoi tant d’intérêt pour concilier vie privée et vie professionnelle ? Question d’efficacité au travail ! La vie privée ne semble plus être un frein à l’ascension professionnelle : elle s’intègre désormais entièrement au cadre de travail et vous permet de garder votre motivation intacte du lundi au vendredi (et même le week-end !).

Quand on travaille en entreprise

Des dispositifs internes pour booster l’efficacité au travail ?

A l’approche des fêtes de fin d’année, nombreuses sont les entreprises à distribuer les traditionnels chèques-cadeaux ou à mettre en place des arbres de Noël. Mais depuis peu, on voit émerger de nouveaux dispositifs : des coffrets de naissance, des portails intranet « SOS nounous », des consultations médicales au bureau, ou des partenariats avec des organismes de soutien scolaire…

 

Et qu’en pensent les salariés ?

Ils souhaitent avant tout s’épanouir dans leur travail, aussi bien professionnellement que personnellement. Les nouvelles générations qui accèdent au monde du travail placent l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle au centre de leurs préoccupations. Le télétravail et l’entreprenariat sont les 2 principaux modes de travail qu’elles plébiscitent pour être plus efficace.

 

Une efficacité au travail perçue différemment par les nouvelles générations

Toujours dans cette quête d’épanouissement, la Génération Y accorde également une grande importance au cadre de travail et ne conçoit d’évoluer que dans une ambiance créative, ludique et agréable. Enfin, les Millenials eux, souhaitent que leurs missions correspondent à leur éthique : nombreux sont ceux qui ont déjà refusé de faire telle ou telle mission puisqu’elle contrebalançait leurs valeurs.

 

D’un point de vue plus général, l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle constitue, avec l’intérêt et l’ambiance de travail, les trois ingrédients les plus sollicités pour augmenter l’efficacité au travail des salariés.

Quelles solutions envisager ?

Se ménager des moments de détente : l’efficacité au travail dépend avant tout de la productivité du salarié. Or, un salarié productif est un salarié qui sait se détendre et se dégager des horaires pour se consacrer à ses proches. Ces moments de détente doivent s’inscrire dans une routine et faire partie intégrante de l’emploi du temps : théâtre, sport, sophrologie, yoga, spéléologie… à chacun ses goûts !

Comment faire ?

– Pour profiter de ces moments de détente : rien de plus simple ! Il vous suffit de déléguer. Vos collaborateurs sont tout autant à même de remplir certaines de vos tâches (et soyons honnêtes, la plupart du temps, ils en seront ravis !)

– Prendre conscience de ses capacités : isolement, fatigue, stress sont les premiers symptômes d’un surmenage apparent et d’une baisse de l’efficacité au travail. À l’inverse, prendre du temps pour soi constitue un bénéfice pour l’entreprise: Prendre du recul, avoir une vie sociale, amoureuse, permet paradoxalement d’être plus disponible dans son travail, plus à l’écoute de ses clients, mais aussi de donner de l’autonomie à ses salariés.

 

Quand on est pro startup et qu’on a une âme entreprenariale

Quand on travaille dans une startup et/ou qu’on se lance dans un nouveau projet professionnel, il n’est pas toujours chose aisée de laisser le travail et les tracas professionnels sur le pas de la porte pour profiter pleinement d’un temps de repos, d’un temps pour soi.

Si vous faites partie des salariés qui travaillent plus de 40h/semaine ou qui ont des horaires atypiques, pas de panique, on vous donne quelques conseils juste après…

 

Ce qu’il faut savoir

« Small is beautiful » : ces structures sont plus performantes en matière d’équilibre vie privée-vie professionnelle.

Et pourtant :

  • La majorité des entrepreneurs estime avoir des difficultés à remplir leur paperasse administrative personnelle et à accomplir pleinement leurs tâches ménagères (bye-bye la tournée de linge)
  • La vie sociale d’entrepreneur, c’est compliqué … alors les sorties… n’en parlons pas !
  • S’imposer des règles et se fixer des limites est primordial : travailler le soir : OK mais certainement pas tous les jours
  • Faire une croix sur le repas en famille pour terminer la compta du mois dernier, manquer l’histoire du soir pour endormir bébé pour trouver l’erreur qui s’est glissée dans le code HTML sont autant de sources de stress et de frustration que vous devez anéantir.
  • Travailler le soir : Ok si les tâches à accomplir ne demandent pas une forte concentration et si au préalable, vous avez pris du temps pour vous détendre et profiter de vos proches.

 

Quelques idées pour booster votre efficacité au travail

  1. Arrêter de vouloir tout terminer avant de partir du bureau : « Ce dossier urgent n’est pas pour demain, je rentre à la maison pour 18h, je le terminerai demain même si les dossiers s’entassent. De toute façon cela fait un petit moment que je ne suis plus productif et que je commence à fatiguer. Et puis finalement si j’ai du retard dans mes dossiers, c’est peut-être que j’en ai trop à gérer ou que je dois revoir mes priorités. Je ne peux pas tout faire… »

 

> Comment s’organiser ? En prenant une feuille et un stylo pour noter toutes les tâches que vous accomplissez dans une journée, leur utilité et le temps que vous y avez consacré. Puis, dans une seconde colonne, notez toutes les choses que vous aimeriez faire. A vous de faire vos choix pour entrecouper vos moments de travail avec vos activités plaisir… Efficacité garantie !

  1. Lâcher prise dans les transports : laisser son portable dans sa poche, ne pas répondre aux derniers mails reçus avant de partir… bref décrocher du travail !
  2. Bien dormir (et non pas forcément se coucher tôt).
  3. Avoir une hygiène de vie saine couplée à des activités qui vous couperont du monde du travail : lecture, sport, activité artistique, yoga, des sorties hebdomadaires, temps dédiés aux enfants… à vous de choisir en fonction de vos goûts ! Le mot d’ordre étant de vous faire plaisir et de vous y tenir.

 

Quels bénéfices en général ?

Les bénéfices ressentis sont aussi bien visibles pour les salariés que pour les entreprises :

  • une meilleure santé, avec un stress diminué
  • un taux d’absentéisme qui diminue (qui dit meilleure santé, dit moins de congés maladies !)
  • une efficacité au travail renforcée, ce qui vous assurera plus de productivité et un travail de qualité
  • des salariés contents et heureux de réaliser leurs tâches vite et bien
  • des salariés plus épanouis au sein de la structure et qui envisagent de s’impliquer d’avantage et de prendre plus de responsabilités !

Vous l’aurez compris, l’efficacité au travail c’est avant tout une question d’O-R-G-A-N-I-S-A-T-I-O-N (à la maison ET au travail). Pour se sentir bien au travail, il faut d’abord se sentir bien reposé et détendu. Si ce n’est pas encore le cas, essayez quelques-uns des exemples répertoriés dans cet article… et sortez le nez dehors ! Un salarié productif, c’est avant tout un salarié qui sait profiter des moments qui lui sont donnés.

 

NB : Félicitations, vous avez réussi à prendre du temps pour vous en lisant notre article, votre efficacité au travail n’en sera que meilleure !