Vous avez l’habitude de manger vite-fait votre sandwich jambon-beurre devant votre ordinateur tous les midis ?

Sans le savoir, vous êtes peut-être en train de rater une belle opportunité de booster votre productivité en… déjeunant avec vos collègues ! Tout simplement.

Manger ensemble, ça fonctionne chez les pompiers

En effet, une nouvelle étude de l’Université Cornell a constaté que les équipes de pompiers qui mangent leurs repas ensemble ont une meilleure performance de groupe par rapport aux pompiers qui dînent en solo.

Alors certes, vous n’avez peut être pas la vocation de combattant du feu mais le principe peut s’appliquer au monde du travail sur un plan plus global.

Capitaliser sur les pauses déjeuner

Selon Bill Driscoll, président de district chez Accountemps,  « déjeuner avec les collaborateurs de votre équipe ou d’un autre groupe au sein de votre bureau est une stratégie qui peut «renforcer les relations d’affaires et créer un environnement plus détendu pour la collaboration et l’échange d’idées ».

Déjeuner avec ses collègues peut également favoriser des relations plus saines et stimuler la productivité. Pour les projets à long terme ou les tâches difficiles… Le mot d’ordre c’est : « soyez sympa ! »

Driscoll ajoute également « qu’un groupe avec un fort esprit d’équipe est plus susceptible de se soutenir mutuellement lorsqu’il est confronté à de nouvelles responsabilités ».

Certaines entreprises ont sacralisé le déjeuner en équipe

Pour accroître le bien-être de leurs employés et développer une cohésion de groupe, certaines entreprises organisent donc régulièrement des déjeuners d’équipe.

Chez Thumbtack, une start-up californienne, ils ont même érigé les repas de groupe en moment sacré : 4 fois par semaine, leur équipe déjeune en groupe à une grande table collégial installée au centre du bureau et une fois par semaine, un dîner convivial est organisé.

La philosophie derrière ce rituel qui s’est instauré : bâtir un environnement qui encourage la collaboration.

5 idées pour instaurer la  culture de la commensalité

Le commensal est la personne avec laquelle on partage ordinairement le repas, qu’elle appartienne au cercle de la famille ou à celui des hôtes habituels. Par extension, la commensalité c’est donc le fait de partager des repas avec un ou plusieurs commensaux habituels.

Faites de la commensalité un atout pour votre équipe en suivant ces conseils :

1.Déjeuner autour d’une table

Une équipe qui mange à table apprend, se connecte, développe des amitiés et collabore plus. Plus question de sauter un repas, et encore moins de manger sur le pouce devant son poste de travail.

2.Organiser un dîner hebdomadaire, tous les mercredis

Le mercredi ( ou « humpday » comme le surnomme les anglo-saxons) permet de couper en deux la semaine et redonner un coup de boost avant la fin de week-end.  Lors de ce dîner, il s’agit d’encourager son équipe à se détendre et faire connaissance. Il est également question de célébrer les accomplissements de la semaine.

Parfois, de nombreuses idées brillantes peuvent même surgir de ces soirées.

3.Engager un chef ou un traiteur

Pour enlever les tracas du quotidien des employés, rien de mieux qu’un chef ou un traiteur qui leur préparent des repas sains et savoureux. De fait, ils peuvent alors se focaliser entièrement sur leur travail.

4.Inviter des clients

Un excellent moyen d’accroître la notoriété d’une entreprise est d’organiser des repas au sein même des bureaux ( d’où la nécessité d’avoir un chef ;). Si vous êtes en phase de recrutement, cela peut également être un moyen informel d’interviewer un candidat, qui pourra d’ailleurs se faire une idée de l’ambiance qui règne dans l’équipe.

5.Fournir le petit déjeuner

Pas besoin de revenir sur l’importance du petit-déjeuner. Permettre aux employés de prendre leur premier repas de la journée sur leur lieu de travail permet à ces derniers de commencer leur journée de bon pied. Cela empêche également les fluctuations métaboliques qui peuvent affecter l’humeur et la productivité d’une équipe.

En conclusion, une bonne culture de la nourriture peut s’avérer le conducteur principal de la culture d’entreprise avec des résultats impressionnants en terme de bien-être et de productivité.

Après la fameuse maxime Work hard, play hard, faites place au eat well, work better !

Bon appétit.